03- Feb2015
Posted By: admin
364 Views

Agreement signed between BRVM and PCM Capital Advisors to assist SMEs

La Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) et la Société de gestion de Fonds de Capital-Investissement PCM Capital Advisors ont signé, vendredi, à Abidjan une convention destinée à aider les Petites et moyennes entreprises (PME). Cette convention qui est l’aboutissement d’un processus démarré en 2013, consistant à créer un cadre formel de partenariat entre la BRVM et les Fonds d’Investissement afin de faciliter leurs sorties par le canal du marché financier a été paraphée par le Directeur général de la BRVM Edoh Kossi Amenounvé et Michel Abrogoua, Président du Groupe Phoenix Capital dont dépend PCM Capital Advisors. “Il s’agit pour nous d’une étape importante dans le déploiement de la nouvelle stratégie de développement de la BRVM qui vise à faciliter l’accès des entreprises de l’Union, notamment des PME, au financement par le marché financier régional”, a déclaré le DG de la BRVM, Edoh Kossi Amenounvé. “Il est donc heureux que la BRVM et PCM Capital Advisors unissent aujourd’hui leurs efforts pour améliorer le financement des entreprises de l’UEMOA. Le maillon que la signature de la présente convention nous permet de mettre dans la chaîne de financement de nos entreprises est essentiel dans la nouvelle dynamique d’accélération de la croissance économique au sein de notre Union”, a ajouté M. Amenounvé. “Nous sommes encore engagés avec un cap très clair sur l’émergence”, a pour sa part estimé M. Abrogoua, soulignant que “c’est un mariage d’intérêt”. “Nous avons des intérêts alignés. Nous entendons jouer en retour notre rôle”, a-t-il conclu. La convention prévoit l’échange d’informations entre la BRVM et PCM Capital Advisors, l’implication des Sociétés de Gestion et d’Intermédiation très tôt dans le processus de sortie et l’assistance mutuelle dans la sensibilisation des entreprises. Selon les statistiques disponibles, entre 2008 et 2013, les Fonds de capital-Investissement ont investi dans les entreprises en Afrique subsaharienne, plus de 8,3 milliards de dollars, soit environ 4 150 milliards de FCFA. L’African Private Equity & Venture Capital Association (AVCA), évalue les actifs sous gestion à 25 milliards de dollars et le cabinet McKinsey prévoit que la demande en capital pourrait augmenter de 8% par an d’ici à 2018. En 2014, les marchés boursiers ont enregistré de par le monde, 1 421 nouvelles introductions pour 246 milliards de dollars soit environ 123 000 milliards de FCFA. Par ailleurs, entre 2007 et 2013, 200 sorties ont été réalisées par les fonds de private equity sur l’ensemble de l’Afrique. LS/APA

Categories:

Leave your comment

Please enter your name.
Please enter your email address.
Please enter a valid email address.
Please enter comment.