FAQ

Q/R

Qu'est-ce que la bourse ?

La Bourse est un marché par lequel les entreprises se financent en émettant des titres financiers. Elles y financent leur développement en émettant des actions ou des obligations. Lorsque les actions et les obligations sont cotées en bourse, leur valeur augmente et diminue en fonction de l’offre et de la demande. Les acheteurs escomptent une hausse de la valeur de leurs titres.

Pourquoi s’y intéresser en tant qu’épargnant ?

Pour les épargnants, la bourse, ce sont des placements. Les épargnants peuvent acheter les actions et les obligations soit directement, soit au travers des fonds.

La bourse, principalement les placements en actions, peut constituer une solution d’épargne pour ceux qui veulent réaliser un placement à long terme, par exemple pour préparer financièrement leur retraite. En réalisant des placements en bourse, les épargnants espèrent obtenir un rendement supérieur, à la longue, à celui des placements sans risque comme les livrets d’épargne ou l’assurance vie à capital garanti.

À court terme (quelques mois ou moins de cinq ans), les actions fluctuent beaucoup et donc le risque de pertes financières est élevé. Il est courant de voir les principaux indices varier à la hausse ou à la baisse. Ce n’est qu’à plus long terme (au moins 5 ans) que les chances d’obtenir un rendement intéressant devient plus importantes à condition que l’environnement économique et financier soit favorable, c’est-à-dire que les bénéfices des entreprises cotées continuent de croître.

Qui peut ouvrir un compte titre ?

Toute personne morale comme personne physique peut avoir un compte-titre. Il suffit de contacter une SGI et avoir le montant minimum requis pour l’ouverture de compte.

Quel type de compte ouvrir ?

Investir en bourse nécessite d’avoir essentiellement des connaissances financières, socio-économiques, beaucoup de bon sens pour analyser toutes les données sur les entreprises cotées et surtout avoir une bonne mesure du risque.

Qu'est-ce qu'un mandat Libre

Un investisseur qui a en effet, la capacité de faire ses propres analyses et de prendre seul ses décisions d’investissement pourra ouvrir un compte de gestion libre auprès de PCM.

Qu'est-ce qu'un mandat sous Gestion

Par contre, un investisseur qui n’a aucune notion de bourse et dont les connaissances en finances et économie sont limitées ou inexistantes peut donner un mandat de gestion à PCM à travers le compte géré.

Quelles sont les conditions d’ouverture de compte titres chez PCM?

Voir fiche d’information et documents pour l’ouverture d’un compte dans la rubrique téléchargement.

Comment investir ?

Bien choisir son intermédiaire (sa Société de Gestion et d’intermédiation (SGI)

Le choix d’un intermédiaire se fait en fonction de plusieurs facteurs à savoir la gamme de produits financiers proposés, l’importance des informations fournies telles que les analyses périodiques (hebdomadaires, mensuelles et semestrielles), les publications régulières sur les sociétés cotées, l’accès au portefeuille et la passation des ordres par internet, la proximité avec votre chargé de compte ou votre gérant de portefeuille et les frais de tenue de compte ou de gestion.

Qu’est-ce qu’une SGI ? Quel est son rôle ?

Une SGI est une société de Gestion et d’Intermédiation. Elle exerce à titre principal les activités de négociation de valeurs mobilières en bourse et de conservation de titres pour le compte de la clientèle. A titre accessoire, elles font de la gestion sous mandat ainsi que du Conseil Financier.

Où investir ?

Les obligations

Quand l’épargnant se fait prêteur

Les obligations sont des emprunts émis par des institutions comme l’État, les collectivités locales ou des entreprises pour financer leur développement.

L’organisme ou la société qui a besoin de collecter des fonds émet des obligations. En y souscrivant, les épargnants lui prêtent de l’argent, pour un délai fixé à l’avance. À l’échéance, l’emprunt est obligatoirement et intégralement remboursé : d’où le terme « obligation ».

En échange du capital prêté, le souscripteur d’une obligation perçoit des intérêts, appelés coupons. Le taux de ces intérêts dépend de la durée de l’emprunt et de la santé financière de l’émetteur. Plus cette santé est précaire, plus le risque pris par l’investisseur est important, plus le taux d’intérêt offert doit être élevé.

Les intérêts, ou « coupons », sont généralement versés chaque année. Ils sont soumis à l’impôt sur le revenu.

Les actions

Devenir copropriétaire d’une ou de plusieurs entreprises.

Les actions sont des titres émis par les entreprises (Sociétés Anonymes « S.A ») lors de la constitution du capital initial ou lors de son augmentation. Ces titres sont des parts de leur capital. En les achetant, les investisseurs acquièrent une petite partie de ces sociétés et en deviennent copropriétaires. Ils perçoivent chaque année une part du profit réalisé. Ce sont les « dividendes ».

Lors de l’introduction en Bourse, les actions s’achètent à un prix fixé en fonction de la santé financière de l’entreprise et de ses perspectives de développement. Une fois cotées, les actions s’échangent à un prix fixé en fonction de l’offre et de la demande sur le marché.

Bien que l’action détenue soit une partie de la société, l’actionnaire (petit porteur) n’est jamais personnellement responsable de ses dettes. Même minoritaire, l’actionnaire dispose d’un droit de participer à l’assemblée générale annuelle.