Actualité abordée

Commentaire du Marché

L’indice du marché financier de l’UEMOA a enregistré une hausse de 0,53% à 260,91 points. Le BRVM 10 a progressé de 0,72% à 225,71 points, tiré par la performance des valeurs de l’indice. Les plus fortes hausses du marché ont été principalement enregistrées par : SERVAIR ABIDJAN CI (2 600 FCFA) qui domine le classement avec une croissance de 13,04%, poursuit sur la dynamique positive engagée la semaine passée. Vient ensuite, la valeur BOA MALI (18 000 FCFA) qui demeure dans un cycle positif avec 7,78% de progression. BOLLORE TRANSPORT & LOGISTIC CI (221 000 FCFA) renoue avec la croissance (+4,25) après une moyenne de prix de 212 500 FCFA depuis le début du mois. SICABLE CI retrouve des couleurs en affichant une embellie de 7,50% pour clôturer à 60 000 FCFA. Enfin, UNIWAX CI (24 895 FCFA) termine la semaine en gagnant 905 FCFA ce qui correspond à une progression de 3,77%. Les contre-performances du marché ont principalement été portées par les valeurs telles que : SMB CI (16 550 FCFA) qui affiche la plus forte chute de la semaine à 8,06%. La valeur ne confirme pas la bonne performance affichée la semaine précédente. Second du classement, SAFCA CI s’écroule de 7,87% pour s’établir à 17 500 FCFA. Malgré la tenue de son assemblée générale récemment, le management a peiné à convaincre les investisseurs de s’intéresser à la valeur. SICOR CI demeure dans une spirale négative en clôturant à 3 970 FCFA, affichant ainsi un déclin de 7,46%. Grevé par la publication de ses résultats annuels 2016 (le chiffre d’affaire est en baisse de 1,94%), le titre VIVO ENERGY CI plonge de 7,37% pour s’établir à 1 570 FCFA. Enfin, SUCRIVOIRE CI (7 500 FCFA) termine la semaine en recul de 6,25%. Le marché des obligations s’est légèrement amélioré de 0,00013% pour s’établir à 2 556,40 milliards de FCFA contre à 2 556,40 milliards de FCFA la semaine précédente. Cette hausse est principalement due au gain de 1 FCFA sur le prix de l’emprunt obligataire « ETAT SENEGAL 6,30% 2015-2025 ». La valeur totale des transactions sur le marché s’est élevée à 14,59 millions de FCFA pour 1 469 titres transigés. L'obligation « TPCI 6,50% 2012-2017 », avec 400 titres pour 4 millions de FCFA, a été la plus liquide, représentant 27,42% de la valeur totale transigée. News: · AFRIQUE: La Banque Africaine de Développement et les banques centrales d'Afrique s’engagent à lutter contre les flux de capitaux illicites / La Côte d’Ivoire, le Ghana et la Tunisie vont bénéficier du partenariat G20-Afrique · CÔTE D’IVOIRE: La Société arabe des industries pharmaceutiques s’installe en Côte d’Ivoire / La Côte d’Ivoire mobilise environ 1 140 milliards de FCFA pour son Eurobond / La princesse Astrid de Belgique se rendra à Abidjan du 22 au 25 octobre dans le cadre d'une mission économique / La Côte d’Ivoire en campagne de promotion à Paris à la faveur de la Conférence européenne des ingénieurs en géoscience (EAGE) · MALI: La Banque Européenne d’Investissement (BEI) octroie 50 millions d’euros au Mali pour développer le réseau d’alimentation en eau potable de la ville de Bamako / AIIM Capital acquiert 44% d’Albatros Energy Mali · UEMOA : La BRVM et la Bourse de Shanghai signent un accord de partenariat Annonce des résultats 2016 et du 1er trimestre 2017 - Etats financiers_ exercice 2016 - CFAO MOTORS CI; - Etats financiers_ Exercice 2016 - UNIWAX CI; - Etats financiers_ exercice 2016 - CIE CI ; - Résultats du 1er trimestre 2017- ONATEL BF (rectification) - Résultats du 1er trimestre 2017- BOA BENIN ; - Résultats du 1er trimestre 2017- BOA MALI ; Annonce des résultats 2016 - Etats financiers approuvés_ exercice 2016- SAPH CI ; - Etats financiers _ exercice 2016 et attestation des CAC- AIR LIQUIDE CI ;

ONATEL SA

Le gouvernement Burkinabé a sommé la société ONATEL SA de payer 7 milliards de FCFA comme amende suite au litige qui l’oppose à la douane du pays relatif à sa fusion avec TELMOB SA.

CORIS BANK INTERNATIONAL (CBI)

La première cotation de la société CORIS BANK INTERNATIONAL (CBI) admise au premier compartiment du marché des actions de la Bourse Régionale des valeurs Mobilières (BRVM), aura lieu le vendredi 23 décembre 2016.

FRACTIONNEMENT DU TITRE VIVO ENERGY

La société VIVO ENERGY CI a procédé au fractionnement de ses actions sur la base de 50 nouvelles actions pour une (1) ancienne, le nombre d’actions de la société passe de 1 260 000 à 63 000 000. La valeur de l’action fractionnée, à la clôture de la séance de bourse du Jeudi 03 novembre 2016 est de 2 600 FCFA.

La SIB lance une OPV (Offre Publique de Vente) sur 20 pourcent de ses actions

La Société ivoirienne de banque (SIB) filiale du groupe Attijariwafa Bank va placer sur le marché régional de la BRVM 20% d’actions, soit l’équivalent de 2 millions de titres. la SIB se conforme à un engagement du groupe marocain pris le 2 juin 2015 lors de la formalisation du rachat de 39% de parts publiques supplémentaires (portant temporairement la participation d’Attijariwafa Bank à 90%), de rétrocéder 15% de ces actifs via le marché de la BRVM. Et l’Etat ivoirien disposant de 10% du capital a choisi de céder 5% de ses parts restantes dans le cadre de cette opération.

La période de souscription est fixée du 18 juillet au 29 juillet 2016. Avec 3% des titres réservé aux salariés au prix unitaire de 7 820 FCFA et le reste ouvert au grand public pour 14 000 FCFA l’unité.

Phoenix Capital Management annonce la nomination de Patrice N’ZI en qualité de nouveau Directeur Général

Abidjan, Côte d’Ivoire, 1 juillet 2016—Phoenix Capital Management (“PCM”) ( http://www.phoenixafricaholding.com/ ), Société de Gestion et d'Intermédiation (SGI) agréée par le Conseil Régional de l'Epargne Publique et des Marchés Financiers, a le plaisir d’annoncer par la voix de son Président du Conseil d’Administration, M. Michel ABROGOUA, la nomination de Patrice N’ZI comme nouveau Directeur Général à compter du 1er juillet 2016.

Monsieur N’ZI remplace Dr. Lucas DANHO, qui a décidé de faire valoir ses droits à la retraite à partir du 30 juin 2016 après plus de 30 années de bons et loyaux services.

Monsieur N’ZI est un financier chevronné qui tire son expérience de positions stratégiques occupées au sein de BLOOMBERG LP, groupe financier américain spécialisé dans les services aux professionnels des marchés financiers. Il intègre en 2010 le groupe BNP Paribas à travers BICI Bourse, sa filiale banque d’affaires en zone UEMOA basée à Abidjan où il exerce successivement les fonctions de Responsable des départements de la Recherche et du Corporate Finance avant d’être promu Directeur Général.

Titulaire d’un MBA en Finance de Holy Family University dans l’état de Pennsylvanie aux Etats-Unis et d’un Bachelor of Science en Finance et Gestion de Virgina Tech University, il dispose de plus de 15 années d’expériences dans les marchés financiers en Amérique du nord, en Europe et en Afrique, notamment dans les secteurs de la banque, de l’industrie, de l’agroalimentaire, des télécommunications et de l’énergie.

Le Président du Groupe Phoenix Africa Partners Holding (PAPH), Michel ABROGOUA, a déclaré :
"son arrivée dans le Groupe à fin 2015 en qualité de Directeur Général Adjoint de PCM a marqué la poursuite de notre investissement dans le développement, l’innovation et l’excellence du service client. C’est avec grand plaisir que nous lui souhaitons la bienvenue au Conseil d’Administration.”

DINER GALA DES 12 ANS D'ANNIVERSAIRE DU GROUPE PHOENIX



Marché financier : Phoenix Capital Management et EIC Corporation formalisent leur partenariat

La Société de Gestion et d’Intermédiation, Phoenix Capital Management et EIC Corporation, plate-forme de clubs d’investissements, ont procédé le 2 juillet 2016 à la signature d’un partenariat, devant renforcer leur coopération dans les activités de mobilisation de capitaux sur le marché financier sous régional. A travers la promotion de ce mode de financement dans la sous-région, ces deux entités pourront mobiliser d’importants capitaux privés régionaux. Ces fonds devraient être par la suite investis sur le marché financier de l’UEMOA et dans le financement des petites et moyennes entreprises locales. Ayant démarré depuis 2015, ce partenariat visera à terme à la mise en place du premier marché de la finance alternative en Afrique de l’Ouest.

En marge de la signature de ce partenariat, EIC Corporation a présenté son bilan semestriel portant sur l’année 2016. Ce sont plus de 91 millions FCfa qui ont été mobilisés grâce aux investisseurs au cours de cette période, selon Achille AGBE, Directeur Général de EIC Corporation. Celui-ci a souhaité une plus grande mobilisation des investissements afin de redynamiser la présence de la compagnie sur le marché boursier.

EIC Corporation, créée en 2009, s’appuie sur un réseau de 85 clubs d’investissement repartis en Côte d’Ivoire et dans la sous-région. Ses activités consistent à instruire les différents clubs d’investissements affiliés au fonctionnement du marché financier et à mobiliser des capitaux pour le financement des Start up à travers son programme de Business Angels.

Dans ce cadre, EIC corporation organisera une caravane pour la promotion de la bourse entre juillet et novembre, en partenariat avec la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM), Phoenix Capital Management et bien d’autres acteurs de la finance en Côte d’Ivoire.

Publié le lundi 4 juillet 2016 | Abidjan.net

Video

Business24 / Focus Eco - Signature de protocole d'accord entre la BRVM et Phoenix Capital Advisors

remise du prix tremplin à l'ONG Akendewa

Diner Gala du Groupe Phoenix Africa Partner

Les 100 qui transforment l’Afrique (liste complète 2016 et vidéo)

Archives

Signature de convention entre la BRVM et PCM Capital Advisors pour aider les PME

La Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) et la Société de gestion de Fonds de Capital-Investissement PCM Capital Advisors ont signé, vendredi, à Abidjan une convention destinée à aider les Petites et moyennes entreprises (PME).

Cette convention qui est l'aboutissement d'un processus démarré en 2013, consistant à créer un cadre formel de partenariat entre la BRVM et les Fonds d'Investissement afin de faciliter leurs sorties par le canal du marché financier a été paraphée par le Directeur général de la BRVM Edoh Kossi Amenounvé et Michel Abrogoua, Président du Groupe Phoenix Capital dont dépend PCM Capital Advisors.

"Il s'agit pour nous d'une étape importante dans le déploiement de la nouvelle stratégie de développement de la BRVM qui vise à faciliter l'accès des entreprises de l'Union, notamment des PME, au financement par le marché financier régional", a déclaré le DG de la BRVM, Edoh Kossi Amenounvé.

"Il est donc heureux que la BRVM et PCM Capital Advisors unissent aujourd'hui leurs efforts pour améliorer le financement des entreprises de l'UEMOA. Le maillon que la signature de la présente convention nous permet de mettre dans la chaîne de financement de nos entreprises est essentiel dans la nouvelle dynamique d'accélération de la croissance économique au sein de notre Union", a ajouté M. Amenounvé.

"Nous sommes encore engagés avec un cap très clair sur l'émergence", a pour sa part estimé M. Abrogoua, soulignant que "c'est un mariage d'intérêt". "Nous avons des intérêts alignés. Nous entendons jouer en retour notre rôle", a-t-il conclu.

La convention prévoit l'échange d'informations entre la BRVM et PCM Capital Advisors, l'implication des Sociétés de Gestion et d'Intermédiation très tôt dans le processus de sortie et l'assistance mutuelle dans la sensibilisation des entreprises.

Selon les statistiques disponibles, entre 2008 et 2013, les Fonds de capital-Investissement ont investi dans les entreprises en Afrique subsaharienne, plus de 8,3 milliards de dollars, soit environ 4 150 milliards de FCFA.

L'African Private Equity & Venture Capital Association (AVCA), évalue les actifs sous gestion à 25 milliards de dollars et le cabinet McKinsey prévoit que la demande en capital pourrait augmenter de 8% par an d'ici à 2018.

En 2014, les marchés boursiers ont enregistré de par le monde, 1 421 nouvelles introductions pour 246 milliards de dollars soit environ 123 000 milliards de FCFA. Par ailleurs, entre 2007 et 2013, 200 sorties ont été réalisées par les fonds de private equity sur l'ensemble de l'Afrique.

LS/APA

Abidjan : Pôle d’opérations stratégiques pour PIC.

Frédéric Powelton 1 avril 2014 Dans A la une, Analyses, Dossiers

Dans le cadre de sa stratégie d’expansion sur le continent noir, le sud-africain Public Investment Corporation (PIC) a conclu un accord de partenariat avec le groupe financier de droit ivoirien Phoenix Capital Management (PCM). Un communiqué rendu public lundi dernier, dévoile la double opération qu’ont menée les deux partenaires : il s’agit d’un placement et d’un investissement dont le but consiste à amplifier les capacités opérationnelles du PIC afin d’impacter le développement des Petites et Moyennes Entreprises (PME) en Afrique de l’Ouest. Chargé de la gestion des retraites du secteur public en Afrique du Sud, le PIC a évolué dans son pays jusqu’en 2007, date à laquelle il a effectué des transactions avec, notamment, le Fonds panafricain de développement des infrastructures (PAIDF), Ecobank et Dangote Cement. En 2012, son ambition l’a conduit à choisir PCM comme partenaire stratégique dans la conquête de la sous-région ouest-africaine. Le but vise à stimuler les acteurs publics et privés en leur offrant des possibilités de financement de leurs projets. Créé en 2004 par des spécialistes africains de la gestion de fonds et de l’ingénierie financière associée à des institutions de premier rang, Phoenix Capital Management est une Société de Gestion et d’Intermédiation (SGI). Fort de son savoir-faire et de l’expérience de ses équipes, PCM est en mesure de conseiller les entreprises et institutions en matière de résolutions de difficultés financières et de levée de fonds.Ainsi, son profil répond aux aspirations du sud-africain PIC dont les ambitions expansionnistes sont également partagées par PCM. En clair, ce dernier a pour projet de développer, à partir d’Abidjan, ses activités sur l’ensemble de la région ouest-africaine afin de contribuer au développement des PME.

Prix Tremplin/Au nom du 1er Ministre Bruno Nabagné KONE remet 2 500 000 au lauréat

Publié le 7 mars 2014 | par Bruno Nabagné KONE à la 9ème édition du forum ICT4ALL


Le 19 décembre 2013, Monsieur Jean-Patrick EHOUMAN, promoteur de l’ONG Akendewa, organisation axée sur la création de logiciels et d’événements technologiques, a reçu le prix Tremplin au siège de l’UNESCO à Abidjan. C’était en présence de Monsieur Bruno Nabagné KONE, Ministre de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication, Porte-parole du Gouvernement, qui représentait le Premier Ministre Daniel Kablan DUNCAN. Recevant le lauréat le 20 décembre, M. DUNCAN lui avait promis à titre personnel un don de 2 500 000 de francs CFA en guise d’encouragement et de soutien aux actions d’Akendewa. Ce 05 mars 2014, le Ministre Bruno Nabagné KONE a remis ce don au nom du 1er Ministre, en présence de Monsieur YAO Ydo, Chef du Bureau de l’UNESCO à Abidjan et de Monsieur Lucas DANHO, Directeur du Développement à Phoenix Capital Management et sponsor du prix. A cette occasion, le Ministre de la Poste et des TIC a réitéré ses encouragements à Monsieur Jean-Patrick EHOUMAN à qui il a promis la somme de 1 000 000 de francs CFA. Il a en outre rappelé son engagement à soutenir les jeunes promoteurs du secteur des TIC. Monsieur YAO Ydo a traduit sa reconnaissance au Ministre Bruno Nabagné KONE pour son soutien à l’initiative lancée par Phoenix Capital Management. Il aussi dit la satisfaction de l’UNESCO quant aux actions mises en œuvre par le Ministère de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication. Il a incité les promoteurs de l’ONG Akendewa à jouer un rôle de leader en vue de faire des émules au sein de la jeunesse. Enfin, Monsieur Ydo a annoncé l’institutionnalisation du prix Tremplin. Pour rappel, le prix Tremplin est un mécanisme de soutien pour l’entreprenariat social des jeunes et à la culture de la paix en Afrique. Il vise à promouvoir l’initiative privée et l’innovation sociale, à encourager l’esprit d’entreprise et à favoriser la mise en place de valeurs auprès des jeunes africains. C’est une initiative du Centre d’Etude et de Prospective Stratégique (CEPS), de Phoenix Capital Management et de l’UNSECO, soutenus par Canal + Afrique. Source : Service Communication MPTIC

 

 

LE CEPS REMET "TREMPLIN" A UN JEUNE ENTREPRENEUR IVOIRIEN

09 Janvier 2014

En partenariat avec l’UNESCO et PHOENIX CAPITAL MANAGEMENT et avec le soutien de CANAL+ AFRIQUE, le CEPS a pris l’initiative, en mars 2013, de mettre en place un mécanisme de soutien pour accompagner l'entrepreneuriat social des jeunes et la culture de la paix en Afrique.

Dans le cadre de sa campagne pour la culture de la paix en Afrique « la paix n’a pas de prix mais la cohésion sociale en a un », menée en collaboration avec l’Unesco, le CEPS a souhaité répondre concrètement à la problématique de l’emploi et l’entrepreneuriat des jeunes en Afrique, en relevant le défi de soutenir ces jeunes talents.

Cette bourse vise à promouvoir l’initiative privée et l’innovation sociale, à encourager l’esprit d’entreprenariat et à favoriser la mise en place de valeurs auprès des jeunes africains vivant sur le continent africain.

Grâce au Mécanisme de soutien « Tremplin », il s’agit non seulement de remettre au lauréat une dotationfinancière mais aussi et surtout de le faire accompagner par un cadre sénior durant une année, dans un domaine spécifique de son choix. La présentation de la Bourse TREMPLIN ainsi que l’annonce du lauréat a été faite le jeudi 31 octobre lors du 8ème Forum de la Jeunesse de l’UNESCO.

Il s’agit de Jean-Patrick EHOUMAN, jeune entrepreneur ivoirien dans le domaine des NTIC et des logiciels, Président d’Alldeny et fondateur de l’ONG AKENDEWA. Le premier récipiendaire de TREMPLIN s’est vu remettre une dotation d’une valeur de 15 000€ (10.000.000 Fcfa).

La Cérémonie officielle a eu lieu le jeudi 18 décembre à Abidjan, au siège de la représentation de l’UNESCO en Côte d’Ivoire. Placé sous le parrainage du Premier ministre de la République de Côte d’Ivoire, Monsieur Daniel Kablan DUNCAN, l’événement a réuni des personnalités locales du monde économique (COLINA, SIPRA, SAMSUNG, LA POSTE), des médias (CANAL+, la RTI, FRATERNITE MATIN), des finances (PHOENIX CAPITAL, le CEPICI, la BNI...), du monde diplomatique (ambassades de Grande-Bretagne et de France, CEDEAO, le PNUD) et du monde politique : Bruno N. KONE (Ministre de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication, Porte-parole du Gouvernement), Mamadou TOURE (Conseiller du Président de la République en charge de la jeunesse), Yasmina OUEGNIN (Députée de la Commune de COCODY…) ; du monde de la jeunesse associative et de l’enseignement (ITCJ, CERAP).

Au lendemain de la cérémonie, le Premier ministre Monsieur Daniel Kablan DUNCAN a reçu une délégation composée du CEPS, de PHOENIX CAPITAL MANAGEMENT, de l’UNESCO et du lauréat Jean-Patrick EHOUMAN.

A l’issue de ces échanges a été suggéré et souhaité que « TREMPLIN », qui a vocation à reconnaitre les talents en Afrique, puisse donner lieu à la création d’un prix spécifiquement dédié aux jeunes entrepreneurs ivoiriens.

Pour en savoir davantage :

Lire la revue de presse

Se renseigner sur "TREMPLIN" : le Mécanisme de soutien pour l'entrepreunariat social des jeunes et la culture de la paix en Afrique

Photography

Vestibulum at hendrerit ipsum. Fusce sit amet nibh velit, vel accumsan justo. Sed mi ligula, pellentesque varius pretium et, bibendum non metus. Vestibulum vitae libero tortor, eu ullamcorper urna. Duis aliquam risus eu orci tristique non dictum sem feugiat. Nullam leo nibh, iaculis ac commodo ut, elementum vel tellus. Nunc vehicula, mi non pharetra condimentum, magna tellus rutrum quam, sit amet ultricies enim ipsum vitae urna. Etiam ac arcu velit, in sagittis tortor.

Aliquam augue tellus, accumsan ut eleifend vitae, vehicula sed nulla. Nam vel orci risus, in imperdiet turpis. Ut aliquam tortor vitae augue ultricies hendrerit. Vivamus vel gravida lectus. Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Quisque elit tellus, eleifend ut fringilla quis, venenatis vel velit. Suspendisse quis interdum lorem.